"pour co-créer ensemble"

Libérathon Impression 3D

Le libérathon Impression 3D a eu la particularité de réunir 3 libérathon successif afin d'aborder au mieux le sujet.

Modalités

Cette session collaborative s'est déroulée du 30 novembre au 08 décembre 2013 à Rennes.

Elle a réunis 11 co-auteurs et 2 facilitateurs :

  • Ronan Ducluzeau, graphiste 3D et formateur ;
  • Edddy Gautier, graphiste 3D et formateur ;
  • John Lejeune, bidouilleur de génie au Labfab de Rennes ;
  • Cédric Gémy, graphiste et formateur ;
  • Alexandre Penaud, étudiant en Science de l'Éducation à Rennes
  • Cédric Doutriaux, bidouilleur de génie de Plateforme-C ;
  • Ursula Gastfall, bidouilleuse de génie de Usinette ;
  • Alexandre Korber, bidouilleur de génie de Usinette ;
  • Arthur Wolf, bidouilleur de la Smoothieboard au Tyfab ;
  • Clément Quinson, bidouilleur d'Electrolab ;
  • Guillaume Caresmel, bidouilleur du Petit fablab de Paris
  • Roland Kossigan Assilevi, informaticien et facilitateur
  • Elisa de Castro Guerra, graphiste, formatrice et facilitatrice

Ce libérathon a été financé et organisé par l'Organisation Internationale de la Francophonie. Il a donné naissance à trois ouvrages différents :

Déroulement

Durant l'hiver 2013, l'équipe de Floss Manuals Francophone a été convié à participer à un événement intitulé Jardin Numérique. Cet événement proposait divers ateliers et informations autour de la fabrication numérique collaborative. En journée, il y a eu une grande réunion à laquelle était convié les différents acteurs de la fabrication numérique organisé par le Jardin Moderne. Fmfr a été convié à cette réunion pour discuter de la documentation. Des rencontres et des échanges ont eu lieu et cela a donné naissance au libérathon Impression 3D.

Après avoir fait le tour des différentes documentations existantes, nous avons repéré où étaient les manques et identifié là où nous avions les capacités de proposer une ressource intéressante. C'est ainsi que l'idée de créer non pas un livre mais 3 sur des sujets ciblés est apparus. Nous avons ainsi constitué trois équipes pour rédiger essentiellement sur ces 3 sujets. Chaque équipe aura 4 jours (et non 5 comme habituellement) pour terminer l'ouvrage et le dernier jours coïncidera également avec le début de travail de l'équipe suivante.

Le projet était donc prêt avec les intervenants connus, disponibles et heureux de participer à un projet original. Au final, nous avons du énormément improviser car il y eu des désistements de dernières minutes et des ré-organisations d'équipe à gérer. Toute l'équipe a été particulièrement disponible et les co-auteurs ont accepté de s'adapter à la ré-organisation des affectations. Nous avons failli annuler la partie du libérathon au sujet des fablabs. Les co-auteurs dédié à l'ouvrage sur RepRap ont alors accepté de redoubler d'effort pour participer au livre consacré au fablab : nous avons réalisé la table des matières et réalisé ensemble un plan développé pour aider les suivants.

Les auteurs arrivant après l'élaboration de la table des matières peuvent avoir de la difficulté de s'investir dans un travail pensé par d'autres. Cependant aucun n'ont montré de difficulté ou d'incompréhension, au contraire, ils avaient le soucis de participer à l'effort du mieux qu'ils pouvaient. Peut-être les lieux collaboratifs qu'ils fréquentent ont rendus ces personnes particulièrement à l'aise dans la collaboration ?

Partie : Créer

La première partie a commencé un samedi matin pour réaliser la première partie de la documentation au sujet de Blender. Nous nous sommes rendus chez un des participants pour profiter de son imprimante 3D afin de tester nos réalisations. Malheureusement, l'imprimante était en panne, nous avons donc du emprunter une imprimante 3D pour le temps du libérathon à l'association Bug, merci à eux !

Au bout du 4ème jour, un nouveau livre consacré à l'utilisation de Blender pour modeliser un objet en vue de l'imprimer était publié.

Partie : Monter

L'équipe commençait le mardi, c'est-à-dire le jour de relecture pour l'équipe sur Blender, mais elle n'était pas complète ! Il a fallu ré-organiser rapidement les auteurs de cette partie. Avant que l'équipe soit définitive, les auteurs présents avaient déjà commencé l'élaboration de la table des matières.

Le modèle de l'imprimante a été rapidement choisis, les rôles ont été rapidement partagé et le livre n'a cessé de croître régulièrement. L'auteur arrivant en cours a très bien su se rendre utile et participé activement aux deux livres en cours.

Le soir de la première journée a été un moment de rencontre enrichissant entre les deux équipes mais le principal est la publication du deuxième livre au bout des 4 jours d'écriture, après un bel effort collaboratif !

Partie : Comprendre

Il devait initialement commencé le mercredi, cela a été presque annulé et puis finalement simplement décalé à jeudi grâce à l'encouragement des auteurs présents. Au final l'équipe d'auteurs de cette partie a été constitué à l'improviste. Nous avons fait venir un co-auteur à l'improviste, revenir un autre et déplacer un dernier du RepRap à ce dernier ouvrage. Merci aux auteurs d'avoir rallongé leur participation à ce libérathon jusqu'au dimanche (et merci à leur famille) !

L'effort en valait la peine car les co-auteurs ont réalisé en peu de temps un ouvrage plus fournis que les deux précédents. Le dimanche soir nous avons publié le livre légèrement plus tôt que l'heure prévue grâce aux relectures particulièrement efficace réalisé dans l'après-midi.

Conclusion

Le libérathon habituel de 5 jours a été diminué en 4 jours avec moins de participants dans le but de réaliser des ouvrages plus concis mais tout aussi explicatif. En réduisant la durée, nous avons ainsi pu profiter de la participation de certains co-auteurs qui pouvait se libérer pour 3 ou 4 jours mais plus difficilement de 5 jours consécutifs. Et pour corser le tout, nous avons décidé de réalisé 3 libérathons successifs.

Cela fut possible notamment grâce à l'expérience collaborative positive des participants. En effet, les participants se connaissaient pour la plupart, de vue, ou via des échanges fructueux sur internet. Les participants ont également l'habitude depuis plusieurs années de collaborer sur des projets pas nécessairement personnels offrant l'avantage pour ce libérathon d'entrer plus rapidement dans le vif du sujet.

Les commentaires sont fermés.